Définir ensemble le projet associatif TapTap 49

Il y a trois ans, deux hurluberlus créaient l’association TapTap49 avec l’envie de faciliter les échanges entre animateurs, élus, enseignants, parents… toutes ces personnes qui œuvrent pour l’éducation en Maine-et-Loire.
Il y a trois ans, le passage à la semaine scolaire de 4.5 jours et la mise en place des temps d’activités périscolaires chamboulaient les pratiques éducatives dans nos communes, mais insufflaient une dynamique nouvelle de coopération et de complémentarité au service d’un projet collectif d’éducation sur un territoire.

Depuis trois ans, nous avons animé des formations, accompagné des temps de co-construction, facilité l’échange et le partage.
Depuis trois ans, nous avons expérimenté des partenariats, développé une plateforme collaborative, diffusé des lettres d’information.
Depuis trois ans, nous accompagnons l’émergence de communautés éducatives, à l’échelle du Maine-et-Loire, et dans les territoires.

Aujourd’hui, ces communautés éducatives poursuivent leur développement, ces communautés éducatives demeurent un enjeu.
Un enjeu pluriel, car la coopération entre éducateurs se cultive et les actions de co-éducation s’expérimentent. Sur le plan éducatif, de nombreux travaux de conception, de mise en œuvre, de partage et d’évaluation des projets pédagogiques et des activités éducatives sont à développer ! En termes de gestion, la politique éducative territoriale est une opportunité d’ouvrir la gouvernance aux professionnels et aux usagers, mais cela implique des innovations méthodologiques et des pratiques collaboratives.

Aujourd’hui, nous sommes toujours motivés par cette ambition première : favoriser l’émergence de politiques éducatives de qualité dans nos territoires.
Mais, pour diverses raisons, force est de constater que notre capacité à nous mobiliser au service de cette mission s’est réduite.

En 2019, TapTap49 renouvelle son partenariat avec la DDCS 49, fidèle soutien depuis l’origine du projet.
2019 sera aussi l’année d’adaptation de nos objectifs et de modalités d’intervention. La proximité que nous avons désiré développer depuis le début – proximité avec les actions concrètes, proximité entre les acteurs – doit être renouvelée et très certainement à une échelle territoriale plus fine.
C’est en tout cas le sens de la concertation que nous lançons sur l’évolution du projet. Comment développer une activité associative continue, concrète, expérientielle et constructive ?
Cette nouvelle étape de notre projet associatif doit s’écrire avec vous.

Nous remercions donc toutes celles et ceux qui accorderont 5 à 10 minutes pour répondre à notre questionnaire évaluatif et prospectif :

Partagez cet article :Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin