Evaluation des PEdT – rapport 2017

Après plusieurs mois d’enquête, de sondage et d’analyse, deux cabinets ont remis au ministre de la jeunesse, en avril dernier, un rapport d’évaluation des PEdT, au niveau national.

Nonobstant le postulat selon lequel le Projet Educatif Territorial consacre une politique éducative de territoire au-delà des enjeux de la réforme des rythmes scolaires en maternelle et élémentaire, ce travail a permis de mettre en avant les difficultés des collectivités à combiner les trois enjeux de la réforme des rythmes : « une organisation des temps éducatifs respectueuse du rythme de l’enfant », « des temps d’activités périscolaires axés sur la découverte et l’ouverture culturelle », « une démocratisation de l’accès au périscolaire ».
Ce rapport consacre ainsi la territorialisation et la diversité des politiques éducatives, attachées aux besoins et aux ressources des collectivités exerçant cette compétence éducative.

L’évaluation a été menée autour de 5 objectifs, dont les résultats permettent de valoriser la réforme et d’appeler à la pérennisation d’une politique éducative de territoire et partenariale.
Ces 5 objectifs sont :

  • Le PEDT a-t-il constitué une opportunité pour les collectivités de formuler une politique éducative ou de renforcer leurs ambitions en la matière ?
  • La mise en œuvre du PEdT a-t-elle permis d’améliorer la complémentarité éducative sur le territoire et d’affirmer le rôle des communes comme principal coordinateur de l’offre éducative ?
  • La mise en œuvre du PEdT a-t-elle permis de démocratiser l’accès à l’offre périscolaire du territoire et de renforcer la participation des usagers ?
  • La mise en œuvre du PEDT a-t-elle permis d’améliorer la qualité de l’offre périscolaire et d’impulser une logique de parcours global de l’enfant ?
  • La mise en œuvre du PEdT a-t-elle permis de sécuriser le cadre périscolaire et les parcours professionnels des intervenants ?

Le rapport émet, en complément de ces résultats et au vu des difficultés qui demeurent, des préconisations et des conseils d’ordre national et local : la généralisation et l’accompagnement des collectivités à l’évaluation, l’articulation du PEdT avec les dispositifs existants, le renforcement et la simplification du financement des activités périscolaires, la généralisation des structures d’accompagnement au niveau départemental, la promotion de l’échelon intercommunal pour élaborer les PEdT et identifier des ressources mutualisées (avec  une nuance depuis la réforme territoriale car la compétence scolaire est souvent protégée comme compétence de proximité pour les élus locaux).

Le rapport dans son intégralité peut être consulté sur la boîte à outils juridique de la plateforme collaborative TapTap 49.

Un rapport qui apportera également quelques éclairages sur la méthodologie de l’évaluation à ceux qui se questionnent en ce moment sur cette mission.

 

 

 

Partagez cet article :Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin