Enquête annuelle et nationale sur les rythmes scolaires – résultats

En septembre dernier, l’association des Maires de France a proposé aux 21 700 communes disposant d’une école publique de participer à son sondage annuel sur les rythmes scolaires.

Cette année, le questionnaire était différent selon que la commune est revenue à la semaine de 4 jours ou bien restée à la semaine de 4.5 jours d’école. Les résultats font apparaitre les raisons pour lesquelles les communes sont revenues à la semaine de 4 jours en 2017 ou bien celles pour lesquelles elles ont maintenu les rythmes de 2013. Le questionnaire a également permis aux 6 500 collectivités répondantes d’exprimer leur positionnement sur le renouvellement ou non d’un PEdT et sur l’impact financier des activités périscolaires et extrascolaires dans les deux types d’organisation.

Au niveau national, 43% des communes ont opté pour une semaine scolaire à 4 jours dès septembre 2017. Selon ce sondage, parmi les communes ayant conservé la semaine de 4.5 jours d’école cette année, la majorité soumettent leur choix pour 2018 au fruit de la concertation à venir sur leur territoire. Mais 40 % expriment le souhait de revenir à 4 jours, alors que seulement 7% envisagent de pérenniser les nouveaux rythmes scolaires.
En Maine-et-Loire, seules 12 collectivités ont modifié les rythmes à la rentrée 2017 au profit des 4 jours d’école. Mais notre sondage a recueilli des orientations similaires : 10% des collectivités ne souhaitent pas revenir à la semaine de 4 jours, mais 32% ne souhaitent pas maintenir les TAP à la rentrée prochaine.

Retrouvez le rapport de cette enquête dans l’espace veille de TapTap 49 : ICI.

Partagez cet article :Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn