Rentrée 2018 : comment mener la réflexion ? Pistes pour une décision concertée

La question des rythmes pour la rentrée 2018 sera très prochainement (si elle ne l’est pas déjà) au cœur de vos échanges entre  élus, agents, enseignants et parents. Si la semaine à 9 demi-journées scolaires fut imposée, les rythmes pour la rentrée 2018 sont à la libre appréciation des acteurs éducatifs locaux. Les discussions à venir sont donc une étape lourde de responsabilité Lire la suite

Publication du décret autorisant le retour à la semaine de 4 jours

Ce mercredi 28 juin, a été publié le décret n°2017-1108 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques, autorisant le retour à la semaine de 4 jours.

Malgré les rejets consultatifs du Conseil Supérieur de l’Education et du Conseil National d’Evaluation des Normes (lire notre article), l’article D521.12 du Code de l’Education est modifié Lire la suite

Parcours éducatif artistique et culturel & PEdT

Développer l’art et la culture auprès des enfants et mobiliser les acteurs locaux autour de cette ambition est un enjeu important de la Loi sur la refondation de l’école de 2013. Depuis 3 ans, il existe ainsi les Parcours éducatifs artistiques et culturels (PEAC) et leur mise en oeuvre a été évalué en 2016. Lire ainsi notre article de février présentant le rapport parlementaire remis au gouvernement en janvier 2017.

Dans la continuité des préconisations émises par le rapport, le ministère de la culture et de la communication a rédigé une circulaire intéressant, notamment, les projets éducatifs territoriaux. Lire la suite

Maintien des rythmes éducatifs ou opportunité du retour à 4 jours ?

Le décret du ministère de l’Education nationale autorise les collectivités à déroger aux nouveaux rythmes scolaires en modifiant l’article D521.12 du Code de l’Education de la façon suivante : la référence au 5 matinées d’enseignement par semaine est supprimée. Ainsi, la dérogation préexistante autorisant les collectivités à organiser la semaine scolaire sur 8 demi-journées, autorise désormais Lire la suite

Le projet de décret rejeté par les instances de concertation nationales

Jeudi 8 juin, le ministre de l’Education nationale, J.M. Blanquer présentait les projets de décret visant à modifier plusieurs points des réformes prises sous le précédent quinquennat, en matière de refondation de l’école. En ce qui concerne les rythmes éducatifs, la proposition était d’autoriser le retour à la semaine de 4 jours, à titre expérimental (cf. projet de décret).

Cependant, deux instances se sont prononcées en défaveur Lire la suite

Cohérence des acteurs, continuité des apprentissages – Diversité n°183

Le réseau Canopé a publié récemment le 183ème numéro de sa revue Diversité, un numéro en adéquation avec nos réflexions autour de la cohérence des acteurs éducatifs et de la continuité des apprentissages.

À l’heure où les modalités d’apprentissage se diversifient considérablement, où les occasions d’apprendre sont de plus en plus nombreuses – dans un foisonnement qui brouille les frontières entre les différents espaces éducatifs –, l’idée d’une éducation globale tend à s’affirmer parmi les acteurs de l’éducation, avec l’ambition de mettre en continuité et en cohérence les rôles respectifs de l’école, des familles, des acteurs sociaux et/ou des territoires, et la volonté de réconcilier l’élève considéré dans un contexte scolaire avec l’enfant qu’il est aussi, par ailleurs.
Ce numéro de Diversité explore cette question des continuités – et discontinuités – éducatives et de la cohérence des parcours d’apprentissage, ainsi que celle des articulations entre des espaces-temps éducatifs multiples. Il propose en particulier de mettre au jour les conditions et les modalités de mise en œuvre effective de ces différents temps pour apprendre.

Lire la suite

Organisation des nouveaux rythmes – prolongation de dérogation

Par décret du 1er août 2016, le ministère de l’Education a pérennisé les dérogations à l’organisation de la semaine scolaire, jusque là expérimentales. Ces dérogations (organisation de la semaine scolaire sur 8 demi-journées au lieu de 9, notamment), sur le fondement des textes en vigueur, ont été accordées pour trois ans maximum.

Au vu du contexte Lire la suite